Le Riba

En islam, le Riba est interdit. Il est un grand péché dont le musulman doit absolument s’écarter. Dès lors, la finance islamique permet aux musulmans de faire fructifier son argent ou de financer ses projets sans Riba. Mais revenons sur la notion de Riba dans nos textes de références.

Christophe -<small> CEO Lina Finance </small>

Christophe - CEO Lina Finance

riba credit islamique

Partagez cet article !

riba credit islamique

Cet article vous a plu ? Partagez-le !

Cela participe à faire connaître notre travail.

  1. Home
  2. »
  3. Finance Islamique
  4. »
  5. Le Riba

“En langue arabe, le terme Riba désigne l’augmentation. Ainsi, Allah dit (sens du verset) : “Lorsque nous faisons tomber la pluie sur la terre desséchée, elle remue et gonfle (rabat)” (Sourate Al Hajj, verset 5). Le caractère illicite du Riba est affirmé dans le Coran, la Sunna, l’unanimité des savants et l’analogie” (Boulough al Maram, page 265).

Nous constatons à la lumière des textes coraniques que le Riba n’a pas été interdit du jour au lendemain. Cela s’est fait par étape, de la mise en garde à l’interdiction formelle, sur une durée de 9 ans.

Interdiction dans le Coran

D’abord, Allah a mis en contraste le Riba avec la Zakat dans la Sourate 30, au verset 39 (sens du verset) : “Tout ce que vous donnerez à usure pour augmenter vos biens aux dépens des biens d’autrui ne les accroît pas auprès d’Allah, mais ce que vous donnez comme Zakat, tout en cherchant la Face d’Allah (Sa satisfaction)… Ceux-là verront (leurs récompenses) multipliées”.

Ensuite, dans la Sourate 4, verset 161, nous retrouvons un rappel de son interdiction dans les législations antérieures (sens du verset) : “et à cause de ce qu’ils prennent des intérêts usuraires – qui leur étaient pourtant interdits – et parce qu’ils mangent illégalement les biens des gens…”.

Par ailleurs, l’ordre ferme de rompre avec le Riba se trouve dans la Sourate 3, verst 130 (sens du verset) : “Ô les croyants, ne pratiquez pas l’usure en multipliant démesurément votre capital et craignez Allah afin que vous réussissiez”.

Finalement, l’interdiction claire et sans équivoque se trouve dans la Sourate 2, verset 275 (sens du verset) : “Ceux qui mangent (pratiquent) de l’intérêt usuraire ne se tiennent (au jour du jugement dernier) que comme se tient celui que le touché de satan a bouleversé, cela parce qu’ils disent : “le commerce est tout à fait comme l’intérêt”, alors qu’Allah a rendu licite le commerce et illicite l’intérêt”.

Hormis les textes coraniques, nous retrouvons également des détails et des compléments qui viennent renforcer l’interdiction et la gravité du Riba dans la Sunna.

Stop ! On respire.

Vous souhaiter investir dans le respect de vos valeurs, on peut vous aider. Découvrez nos solutions éthiques et passez à l’action

La notion de Riba dans la Sunna

Plusieurs hadith évoque le Riba mais nous en avons sélectionné deux qui sont relativement explicites :

D’après Abu Hurayra, le Prophète (SAWS) a dit : “Evitez les 7 turpitudes”. Lorsque les compagnons demandèrent : “Quelles sont-elles, Ô envoyé d’Allah ?”, il mentionna l’usure aux cotés notamment du polythéisme, du meurtre… (Sahih Muslim).

Un autre hadith présent dans le Sahih Muslim apporte les affirmations suivantes :

Ubâdah Ibn As-Sâmit rapporte que le Messager d’Allah (SAWS) a dit : “Or pour Or, argent pour argent, blé pour blé, orge pour orge, datte pour datte, sel pour sel, de manière égale, de main en main. Si la nature des produits diffère, vendez comme vous le voulez, si c’est de main en main”.

A partir de ces différentes sources (Coran, Sunna), les savants musulmans ont défini le Riba et ses diverses facettes.

Le Riba dans le contexte financier

Dans le monde actuel, un nombre impensable de transactions basées sur du Riba se réalise chaque seconde. Le musulman se trouve face à ses valeurs et bien souvent, il est atteint d’une manière directe ou indirecte par le Riba.

Si vous aussi vous souhaitez vous éloigner de cet immense péché tout en développant votre patrimoine, sachez que cela est possible.

En effet, Lina vous accompagne afin de purifier vos biens de tout interdit.

Par exemple, nous mettons en place des solutions d’investissements ou de financements qui vous permettent de placer vos ressources ou d’investir dans l’immobilier sans Riba.

N’oubliez pas que l’investissement est autorisé, voir encouragé, et c’est bien le Riba qui est proscrit.

Si vous souhaitez en savoir plus sur notre offre et bénéficier des conseils de nos experts, prenez immédiatement rdv en ligne.

FAQ : Le Riba

La réponse est oui. Tous les investissements proposés par notre site de gestion de patrimoine sont conformes aux lois et règlements en vigueur. Nous nous engageons à respecter toutes les normes et pratiques internationales en matière de gestion de patrimoine et à vous offrir un service de qualité.

La politique d’analyse des risques de notre site de gestion de patrimoine spécialisé en finance islamique est basée sur une analyse approfondie et une prise en compte complète des risques associés aux investissements. Nous prenons en compte les risques de marché, de crédit, de liquidité, de contrepartie, de valorisation et de concentration, en nous assurant que chaque portefeuille est adéquatement diversifié et que le risque est bien géré. Nous utilisons des modèles de prise de décision quantitative et qualitative pour déterminer les limites de risque et les niveaux d’allocation de capital, et nous suivons de près la performance des portefeuilles et les risques associés.

La politique de diversification des investissements est une stratégie visant à répartir les actifs dans des catégories différentes afin d’atténuer le risque et de réduire l’exposition aux fluctuations des marchés. Cela peut être réalisé en diversifiant les actifs à l’intérieur d’une catégorie, comme les actions ou les Sukuk, ou en les répartissant à travers différentes catégories d’actifs, telles que les actions, les Sukuk, les matières premières, le Private Equity, l’immobilier… Dans le cadre de la finance islamique, la diversification des investissements est considérée comme une pratique fondamentale qui vise à éviter la concentration des actifs et à réduire le risque.

Nous sommes là pour vous

Alors, si vous voulez vous enrichir sans Riba,

sans inflation et sans détournement de Zakat :

Parlez-en avec un professionnel de l’investissement islamique LINA

C’est gratuit et sans engagement

Ces articles sont susceptibles de vous intéresser

On écrit chaque mois de nouveaux contenus pour vous aider à atteindre vos objectifs de vies et financiers.

La récurrence des crises bancaires et financières a révélé la vulnérabilité du système financier et bancaire conventionnel. 

Christophe -<small> CEO Lina Finance </small>

Christophe - CEO Lina Finance

Beaucoup de musulmans se demandent comment concrétiser leurs projets (immobilier, achat de véhicule, création d’entreprise…) grâce à un crédit islamique.

Christophe -<small> CEO Lina Finance </small>

Christophe - CEO Lina Finance

Une banque islamique est une banque “classique” qui proposer des services financiers à ses clients, qu’ils soient musulmans ou non.

Christophe -<small> CEO Lina Finance </small>

Christophe - CEO Lina Finance

Votre entreprise génère des chiffres d’affaires ?