Qu’est-ce que le Riba ?

| Finance Islamique
| Christophe |
Définition du Riba

En Islam, le Riba est interdit : il s’agit de l’un des plus grands péchés, qui tire son origine du Coran. Mais il est également l’un des plus banalisés. Le Riba, appelé « usure », désigne l’intérêt perçu sur de l’argent prêté. De nos jours, le Riba est partout présent dans le domaine financier, à savoir, dans les comptes d’épargne, dans les prêts à intérêts, dans les agios… Alors, qu’est-ce que le Riba exactement ? Pourquoi est-il interdit ? Comment financer vos projets sans Riba ?

 

Définition du Riba

Le Riba peut être défini par intérêt / usure. Si le terme « usure » est la traduction la plus fréquemment donnée à cette interdiction de l’intérêt usuraire, il est important de préciser que le mot Ribâ vient cependant du verbe rabâ & arbâ qui signifie augmenter et faire accroître une chose à partir d’elle-même. 

Dans le contexte financier, il est donc interdit de réaliser des transactions financières basées sur du Riba. Or, lorsque vous possédez un compte courant conventionnel, l’argent qui y transite alimente un circuit basé essentiellement sur l’usure. En effet, dans ce contexte, la banque dispose de vos fonds afin de spéculer. Même principe lorsque vous êtes à découvert : les agios que vous devez payer vous impliquent dans la pratique de l’usure.

Mais ce n’est pas tout : lorsque vous épargnez votre argent sur des comptes de type livret Jeune, Livret A, ou PEL, les intérêts que vous touchez sont également basés sur la pratique du Riba, et cela que vous fassiez don ou non des intérêts.

Enfin, lorsque vous réalisez un prêt bancaire, vous participez au développement de l’usure en payant des intérêts. 

 

Financement sans RIBA : comment ça fonctionne ?

À la différence d’un crédit immobilier classique, le crédit halal, réalisé par le biais d’une Mourabaha ne fait l’objet d’aucun intérêt usuraire (Riba). En réalité, il correspond à une opération d’achat et revente moyennant une marge bénéficiaire.

Grâce aux banques islamiques, vous pouvez donc désormais faire fructifier votre épargne, tout en restant en accord avec votre religion. Réaliser votre rêve d’être propriétaire, de créer votre entreprise ou de financer les études de vos enfants en épargnant sans Riba, c’est donc possible grâce à certains montages financiers.

Le fonctionnement est simple :

La banque islamique qui souhaite proposer une alternative au crédit classique doit réaliser un acte de commerce, qui servira à remplacer l’acte de prêt. En suivant cette logique, la banque va ainsi acheter le bien que vous ciblez, puis vous le revendra avec une marge. Votre paiement sera alors échelonné dans le temps et vous permettra de profiter immédiatement de votre bien immobilier.

Pour que vous puissiez réaliser vos projets grâce au financement Mourabaha, plusieurs étapes sont nécessaires.

  1. Tout d’abord, la banque étudie votre situation personnelle et votre capacité financière, afin de déterminer votre capacité de remboursement. Cette étape permettra également de vérifier que l’investissement est rentable pour vous, que vous souhaitiez réaliser un investissement résidentiel ou locatif ;
  2. Dans un second temps, grâce à l’analyse que vous aurez réalisé en amont, vous pourrez chercher un bien immobilier qui répond à vos attentes. Lorsque vous l’aurez trouvé, le conseiller de la banque islamique prendra contact avec le vendeur ou l’agence immobilière, afin de lui expliquer le principe et de rassurer les  parties sur la spécificité de ce type de montage. Dans le même temps, de votre côté, vous réalisez vos simulations auprès des banques et préparez tous les documents nécessaires ;
  3. Vous signez une promesse d’achat du bien. La banque l’achète, puis  vous le revend avec une marge. La vente est alors échelonnée dans le temps afin de vous permettre de rembourser l’achat selon vos capacités.

Quelques conditions nécessaires pour réaliser un prêt sans Riba

Tout d’abord, il est essentiel de préciser que la charge mensuelle de remboursement du prêt immobilier ne doit pas dépasser 35% de vos revenus. En outre, notez que la durée maximum de remboursement en France est comprise entre 18 et 20 ans, selon la banque. 

De plus, l’apport nécessaire afin de réaliser ce type de crédit immobilier doit représenter au minimum 15 à 20% de la valeur totale du bien immobilier.

Par ailleurs, les biens immobiliers que vous achetez doivent avoir impérativement plus de 5 ans : ainsi, il n’est pas possible de financer de terrains, de construction, ou de biens de moins de 5 ans avec la Mourabaha.

 

Le Riba dans le Coran

De nombreux versets du Coran interdisent la pratique de l’usure. En voici quelques-uns, qui sont particulièrement explicites :

  • Verset 130 de la Sourate 3, Al-Imran : « Ô les croyants ! Ne pratiquez pas l’usure en multipliant démesurément votre capital. »
  • Les versets 278 et 279 de la Sourate 2, Al-Baqarah : (V-278) « Ô les croyants, craignez Allah ; et renoncez au reliquat de l’intérêt usuraire, si vous êtes croyants. (V-279) Et si vous ne le faites pas, alors vous recevrez l’annonce d’une guerre de la part d’Allah et de son prophète. Et si vous vous repentez, vous aurez vos capitaux. Vous ne lèserez personne, et vous ne serez point lésés. »
  • D’après Abu Hurayra, le Prophète (SAWS) a dit : « Evitez les 7 turpitudes ». Lorsque les compagnons demandèrent : « Quelles sont-elles, Ô envoyé d’Allah ? », il mentionna l’usure aux côtés notamment du polythéisme, du meurtre…
  • D’après Sahih Muslim : Ubâdah Ibn As-Sâmit rapporte que le Messager d’Allah (SAWS) a dit : « Or pour Or, argent pour argent, blé pour blé, orge pour orge, datte pour datte, sel pour sel, de manière égale, de main en main. Si la nature des produits diffère, vendez comme vous le voulez, si c’est de main en main ».

 

Devenir propriétaires sans Riba en France grâce à Lina

Afin de réaliser un prêt sans Riba, et ainsi pouvoir purifier ses biens des interdits, vous pourrez vous tourner vers des partenaires comme Lina. Il s’agit d’une banque cabinet de conseil en gestion de patrimoine qui met à votre disposition de nombreuses solutions conformes à l’éthique islamique afin de gérer vos finances et votre patrimoine.

Vous l’aurez compris, en investissant dans l’immobilier sans RIBA, vous purifiez vos biens des interdits : pour investir l’esprit serein, en respectant votre religion, Lina vous accompagne.

Votre entreprise génère des chiffres d’affaires ?